Pi, le 14 mars de chaque année 3/14 en date américaine, ça n’évoque peut-être rien pour vous, pourtant la communauté mondiale des passionnés de mathématiques et de sciences célébrera le nombre Pi.
La journée de pi donne l’occasion aux passionnés de mathématiques et de sciences de laisser libre cours à leur amour du nombre pi.

PI anniversaireCe nombre culte représente le rapport entre la circonférence d’un cercle et son diamètre. Sa valeur approximative est généralement fixée à 3,14 dans l’enseignement secondaire. Or, on ne peut exprimer sa valeur par un rapport entre deux nombres entiers si bien que les tentatives de détermination de pi ont jalonné l’histoire des mathématiques…

C’est un nombre dont on ne connaîtra jamais la valeur exacte, puisqu’il est rempli de chiffres après la virgule. Les scientifiques ont déjà identifié 10.000 milliards de ses décimales, et ils continuent de chercher. Ce nombre fascine et amuse les matheux, qui le célèbrent plusieurs fois par an, à l’occasion des journées de pi.

Maintenant que vous savez que vous avez le droit de fêter pi ce lundi, je vous sens rayonnant de joie. Seulement, un doute vous étreint : comment fait-on pour célébrer un nombre ? La question est légitime, et les réponses sont multiples.

La solution la plus cérébrale, c’est de vous amuser à mémoriser le plus grand nombre de chiffres de pi après la virgule. Des clubs de mathématiciens foufous se font des sessions délirantes de ce genre. Le record du monde, homologué Guinness Book 2005, appartient à un Chinois, Chao Lu. Il s’était entraîné pendant quatre ans pour réciter par cœur 67.890 décimales.

Vous aurez l’occasion lors d’une prestation de mentalisme avec Jean Baptiste CLEMENT de découvrir le fascinant nombre PI, et de vivre avec lui une expérience déroutante sur les facultés de notre cerveau et la mémoire.

Le nombre Pi est rempli également de mystère, les cercles dessinés dans les champs de maïs par de présumés extraterrestres ont eu, il y a quelques années, leur heure de gloire. Celui de la photo de gauche, une fois étudié, a révélé qu’il était basé sur les chiffres de π. Certains musées ont rendu hommage au nombre π , comme le montre la spirale sur le mur du musée des mathématiques de Gleissen

Pour aller plus loin : http://www.nombrepi.com/