L’essentiel des débats en philosophie de l’esprit questionne l’hypothèse selon laquelle les expériences perceptives ont à la fois un contenu intentionnel – par lequel se présentent à nous des objets, des propriétés et des événements qui semblent indépendants de notre esprit – et des aspects phénoménaux ou qualitatifs correspondant à l’ « effet que cela fait » d’avoir telle expérience dans telle modalité sensorielle (visuelle, auditive, etc.).
Si l’on considère l’objet de la perception, on peut distinguer les perceptions externes d’un objet hors de nous et les perceptions internes d’un état de sujet; et entre ces deux types de perceptions se situent les perceptions proprioceptives, qui se rapportent au corps.

En termes de genèse, on peut également distinguer les perceptions acquises de celles qui sont naturelles.

Au XVIIIème siècle, les philosophes opposaient la perception et la sensation. La théorie moderne de la forme (Gestalt) a supprimé cette opposition en découvrant que la perception n’est pas un composé de sensations élémentaires mais elle-même une sensation globale. La perception est donc l’appréhension immédiate des structures dans la réalité. Les psychologues modernes (Merleau-Ponty) opposent plus volontiers la perception naturelle à la représentation, qui implique l’analyse et la réflexion. Il faut également noter que la perception n’est pas seulement un pur acte de l’esprit : elle conduit à l’action : Janet affirme d’ailleurs : “Percevoir un fauteuil, c’est se préparer à s’y asseoir”.

La perception est un mode et une fonction de l’intelligence; faculté de connaître appliquée aux phénomènes. La perception, dans le sens le plus étendu de ce mot, embrasse la perception des faits intellectuels et moraux, perception intérieure, conscience ou sens intime, et la perception des phénomènes physiques ou perception extérieure, dont nous nous occupons ici exclusivement.

Dans chacune des expériences que vous vivrez avec le mentaliste Jean-Baptiste CLEMENT, afin de vous divertir votre perception sera modifiée à votre insu. Vous penserez ainsi avoir vécu une expérience de mentalisme d’une manière, mais cela ne sera pas tout à fait comme vous l’avez perçu. Un mentaliste manipule vos sensations, votre perception sans que vous en aperceviez, afin de vous faire vivre des expériences incroyables à la frontière du paranormal.

« L’esprit de l’homme, dit Fénelon, porte en lui de quoi s’étonner et se surpasser infiniment lui-même. »

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :