Messmer fait référence à un célèbre hypnotiseurs canadien, qui parcourt le monde et séduit un large public avec ses spectacles.

Pourtant peu savent qu’avant cet artiste médiatique, un certain Franz Anton Messmer a marqué l’histoire.
Médecin de son état, installé en 1778 place Vendôme, il s’était passionné pour l’influence des planètes sur notre corps. A mi-chemin entre ésotérisme et médecine, ce professionnel de la santé a développé la théorie du « magnétisme animal », aussi connu sous le nom de « mesmérisme ».

Ce dernier faisait référence à la guérison via une imposition des mains et aux passes magnétiques, qui permettaient de rétablir l’équilibre intérieur du patient.

Parmi ses célèbres patients citons Mozart, qui fera référence à Franz Anton Messmer dans son opéra Cosi fan tutte.

L’académie des Sciences ne vit pas d’un bon œil ses pratiques, et jamais Franz Anton Messmer ne réussit à convaincre l’Académie à valider son travail.
Pire, le roi Louis XVI mandata le célèbre chimiste Antoine de Lavoisier, accompagné de Benjamin Franklin, ambassadeur des Etats-Unis, pour étudier de plus près le travail de Franz Anton Messmer.

Les conclusions des deux hommes furent sans appel et invalidèrent d’un strict point de vue scientifique le travail du médecin, rentré depuis dans l’Histoire.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :