Aujourd’hui 22 élèves dans une classe de CM1
« Qui a une tablette à la maison? »
21 doigts levés.
« C’est à vous ou à vos parents ? »
Tous répondent que c’est la leur… Vrai ou pas ?!?! Est ce vraiment important au final ? Une seul élève n’a pas le doigt levé
« Tu n’as pas de tablette parce que tu n’aimes pas? »
Réponse: « Si mais je l’ai cassée. »

Voilà. Je flippe de ces générations écrans. Parce que tous les jours je vois que le niveau de culture et de curiosité chez les plus petits dégringole de façon vertigineuse. Et que nous sommes impuissants et dénués de solutions face à cette extraordinaire baby sitter qui leur apprend « des mots en anglais ».
Ouaip.

Mais aussi l’addiction, l’impatience, l’énervement et l’incapacité à écouter une personne, une vraie…

Il n’y a aucune émotion quand une tablette dit « C’est bien tu as trouvé. » Si vous jouez avec votre enfant, il verra votre sourire et vos yeux quand vous le féliciterez.
Face à un écran, il va devenir insensible. Juste dépendant de ces lumières qui clignotent. Évidemment certains vont me sauter à la gorge en me disant « Oui mais je surveille ce qu’il fait et il a un temps limité d’utilisation. » Ok mais…

N’oubliez pas de leur fournir en plus: peinture, pâte à modeler, sable, feutres, crayons de couleurs, vrais jeux de société, jeux dans le jardin ou dans le parc, promenades en forêt, sport, sorties piscine, vélo… Et des livres bordel ! Ceux dont on tourne les pages et dont on touche la texture !

Parce que la vie, la vraie, est dans chacune de ces activités. Pas dans les autres. C’est mon combat quotidien de dénoncer les méfaits des écrans aux parents. Même si je sais que je me bats contre des moulins !

Le QI en quelques mots
Le quotient intellectuel (QI) est un score obtenu par un test standardisé aux paramètres multiples et dont la valeur est une indication de l’intelligence du sujet. Si le QI moyen de la population est autour de 100, les sujets au QI supérieur à 135 sont considérés comme « à haut potentiel », tandis que ceux dont le QI est en-dessous de 60 sont considérés comme présentant des déficiences.

flirter c'est quoiPour aller plus loin, je vous invite à lire le livre de Michel DESMURGET – La Fabrique du crétin digital (Michel Desmurget est docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’Inserm. Salué par la critique, son ouvrage, La Fabrique du crétin digital, a reçu le prix spécial Femina Essai)

Troubles du comportement, déficits intellectuels, problèmes de santé… : l’usage généralisé du numérique par les jeunes est lourde de conséquences. Première synthèse des études scientifiques sur le sujet, ce livre est celui d’un homme en colère.  » Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle « , estime Michel Desmurget. La conclusion est sans appel : attention écrans, poisons lents !

This site is protected by wp-copyrightpro.com