Selon la théorie des micro-expressions, il existe 7 émotions universelles. Les 7 émotions universelles sont : Le bonheur, La tristesse, La colère, Le dégoût, La peur, La surprise, Le mépris.
Parmis ces 7 sentiments, la jalousie n’est traduite par aucune expression universelle du visage.

Contrevenant les croyances de plusieurs anthropologues (Margaret Mead y compris), Ekman affirme que les expressions du visage ne sont pas déterminées par la culture, mais qu’elles sont universelles (présentes de la même façon dans n’importe quelle culture), et partant biologiquement déterminées. Charles Darwin avait déjà conjecturé une pareille universalité des émotions faciales4. Ces expressions qui, selon Ekman, sont universelles comprennent celles exprimant haine, colère, dégoût, peur, joie, tristesse et surprise.

Dans le Diogenes Project (maintenant connu sous le nom de Programme Génies), Ekman a indiqué que les « microexpressions » du visage qu’il a montrées peuvent facilement être utilisées d’une façon fiable pour détecter des mensonges. Ekman a dirigé et publié une recherche sur une énorme variété de sujets dans l’aire générale du comportement non verbal. Son travail sur les mensonges, par exemple, n’était pas limité au visage, mais aussi à l’observation du reste du corps.

Dans sa profession il fait aussi allusion aux signes verbaux de mensonge. Quand il a été interviewé sur le scandale de Monica Lewinsky, il a mentionné qu’il a pu déterminer que Clinton mentait parce qu’il a employé un langage distant.

Ces techniques de détections des émotions sont très souvent utilisé par les mentalistes, afin de cerner la pensée du spectateur.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :