Nous distinguons quatre grand types d’émotions et donc d’expériences émotives:

– les émotions simples,
mixtes,
repoussées
les pseudo-émotions.

Vous trouverez ici des explications précises concernant la signification et l’utilité de différentes expériences émotives (culpabilité, jalousie, désir, gêne, etc.).

Les émotions simples

Ce sont les émotions proprement dites, dans leur plus simple expression. Pour s’informer sur ce qui est important pour nous, il est nécessaire de les ressentir.

Les émotions simples se divisent en deux grandes classes:
– Positives: elles indiquent que le besoin est comblé
– Négatives: elles signalent que le besoin n’est pas comblé

Dans chacune de ces classes, il y a trois catégories:
Par rapport au besoin: quel est le besoin en cause
Par rapport au responsable: qu’est-ce ou qui aide ou nuit à la satisfaction du besoin
D’anticipation: mes réactions à ce qui pourrait survenir

Les émotions mixtes

Elles sont composées de plusieurs expériences émotives. Elles contiennent habituellement une ou deux émotions et d’autres genres d’expériences qui servent à se défendre contre une de ces émotions. Pour s’informer correctement, il faut donc décomposer l’émotion mixte afin de pouvoir ressentir la ou les émotions et traiter adéquatement les autres expériences qui la composent.

Qu’est-ce que c’est ?
Un amalgame d’émotions et d’autres expériences émotives dont des subterfuges.

Une expérience en partie défensive.
Que tente-t-elle de faire ? Nous désinformer. Que peut-on faire ?

Les décomposer pour identifier les subterfuges, confronter ces derniers et vivre les émotions réelles.
Exemples: la culpabilité, la jalousie, le mépris, la pitié, la honte, etc.

Les émotions repoussées

Ce sont des expériences habituellement à dominance corporelle. Elles prennent place lorsqu’on repousse une émotion ou que l’on évite son expression. Il faut retrouver l’émotion refoulée.

Une expérience à forte connotation corporelle.
Un malaise résultant du fait qu’on repousse une expérience émotive, une préoccupation ou une action à poser.

Que tente-t-elle de faire ?
Elle tente de détourner notre attention de ce que nous repoussons pour l’attirer vers le malaise qui en résulte.

Que peut-on faire ?
Décoder ces réactions pour reprendre contact avec ce qui est repoussé.

Exemples:L’anxiété, l’angoisse, la fébrilité, la gêne, le vide, les tensions musculaires, la surexcitation, la migraine, le nœud à l’estomac, le bégaiement, la boule dans la gorge, etc.

Pseudo émotions

Elles ont l’apparence d’émotion. Elles sont plutôt des « façons de dire les choses » qui cherchent à cerner l’émotion. Il faut identifier l’émotion qu’elles traduisent.

Qu’est-ce que c’est ?
Une façon d’exprimer ce que l’on ressent sans évoquer d’émotions.

Quels sont les types de pseudo-émotions ?
Concepts: le rejet, par exemple, est une action. Je suis l’objet du rejet de quelqu’un. Je ne peux donc « me sentir rejeté ». Par contre, le fait d’être rejeté provoque des sentiments chez moi.
Images: se sont des approximations de sentiments. Nous employons très souvent des images pour traduire ce que nous ressentons. Se sentir « au-dessus », « petit », « loin », « étouffé », « écrasé », etc.
États: je suis calme, serein, fatigué, déprimé, etc.
Contrairement aux émotions, les états sont relativement stables. De plus, ceux-ci sont inévitablement teintés d’une saveur émotionnelle. Je puis être calme et m’ennuyer, calme et triste.
Attitudes: il s’agit de prédispositions à agir dans un sens ou dans un autre. Être curieux, ouvert, chaleureux, hostile sont des façons d’être. Être curieux fait que je suis toujours prêt à connaître et expérimenter de nouvelles choses.
Évaluations: enfin, le type de pseudo-émotions le plus pernicieux est sans doute l’évaluation. Par exemple, je me sens stupide. Il serait plus juste de dire « je me trouve », car la stupidité est impossible à ressentir. Or, par définition, une émotion ça se ressent.

Que peut-on faire ?
Lorsque l’on veut s’informer réellement, il faut aller au-delà de ces formulations et se demander ce que l’on ressent dans cette situation. Ce n’est que de cette façon que nous pouvons ressentir les émotions.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :