La publicité pousse actuellement à son indispensable paroxysme dans notre société dite la société de l’information et de la communication. En effet, les études démontrent que nous recevons en moyenne trois mille annonces publicitaires par jour destinées à nous influencer.
Les logos des marques sont partout. Le visuel d’une marque doit tout évoquer : le nom, la philosophie, le secteur d’activité et l’ancrage de la marque dans son époque. A ce petit jeu, certains créatifs ont été si loin qu’on est parfois passé à côté de la symbolique de leurs trouvailles. Une sorte d’ancrage subliminal. Ces techniques sont également utilisés en mentalisme.

Vous allez découvrir dans cet article tous les (secrets) cachés au sein des logos, que vous n’aviez peut être jamais remarqué.
toblerone

TOBLERONE
Occupés que nous étions à ronronner pour Toblerone, nous avons peut-être omis de remarquer que le logo, une montagne, cachait en fait un ours. En effet, Berne, la ville d’où est originaire la marque, est la « ville de l’ours ». Et attention, accrochez-vous, la marque c’est « ToBlERoNE« . Dingue.
fedex

FEDEX
Entre le « E » et le « X » de « Fedex » se dessine une petite flèche, soulignant subtilement le caractère « express » du service. Et après, on raconte que les créatifs des agences de pub sont des glandeurs.

cisco

CISCO
L’entreprise informatique californienne Cisco évoque dans son visuel les aléas d’une transmission de données et parvient dans le même temps à représenter le Golden Gate, mythique pont de San Francisco. Cisco… San Francisco… un curieux hasard pour une boite basée à San Jose.

caisse epargne

Caisse d’Epargne Ecureuil
A force de retoucher un visuel, on arrive parfois à un résultat d’une complexité fascinante : une mascotte, l’écureuil, associée à l’idée d’épargne, les lettres « C » et « E », pour rappeler le nom de l’enseigne, le rouge qui évoque le dynamisme commercial de l’entreprise et, coup de bol ou pas (le logo date du début des années 1990), le fait que la queue de la bestiole fait vaguement penser à un euro et que sans connaître l’enseigne on comprenne qu’il va être ici question de pognon. Du bel ouvrage.

logo_explication006

Carrefour
Comment, dans un même visuel, symboliser l’idée de plusieurs directions du « carrefour », l’identité française du groupe qui nourrit des ambitions internationales et un élément typographique qui évoque le nom de l’enseigne? Deux flèches opposées qui dessine la lettre « C » et qui laissent un blanc entre le bleu et le rouge. Brillant. Même si en Chine la marque se prononce « Jia Le Fu » qui signifie « le bonheur dans la maison. Plus de carrefour, plus de lettre « C », mais on va pas tout le temps s’adapter aux Chinois quand même.

galerie-lafayette-paris

Galeries Lafayette
Le plus gros aimant à touristes chinois de France ne recule devant aucun cliché et ne se prive pas de glisser, l’air de rien, une petite Tour Eiffel dans son visuel. On imagine que dessiner Notre Dame dans le mot « Galeries », c’était compliqué.

amazon

Amazon
Ca ressemble à un sourire venant égayer le côté institutionnel du logo (« on vend des livres sérieux, mais en fait on est vachement sympa ») et à y regarder de plus près, on constate qu’on a affaire à une flèche allant de « A » à « Z », l’Alpha et l’Oméga du livre. Amazing.

vaio
Vaio

L’élégance ultime pour le modèle de portable de Sony : derrière un sigle à la signification évolutive (Video Audio Integrated Operation, ou Visual Audio Intelligence Organizer depuis 2008 ), la marque symbolise le passage de l’analogique (la vague) au numérique (« 1 » et « 0 »). On imagine la fierté du mec qui a trouvé ça lors d’un brainstorming chez Sony : « Guys, It will blow your mind! »

new man
New Man

On ne retiendra finalement que ça de cette marque qui a été pour beaucoup d’entre nous notre premier contact avec la créativité débridée des concepteurs de visuels : une marque qui se lit à l’envers comme à l’endroit, c’est fort. En France, on n’a plus d’industrie textile, mais on a des idées.

tgv

TGV
Le marketing a aussi sa part d’énigme. Pourquoi, quand on retourne le logo du « Train à Grande Vitesse », on devine la forme d’un escargot ?

 

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :