Le mentalisme est un courant de l’illusionnisme cherchant à divertir par l’imitation de phénomènes paranormaux ou naturels (intuition, psychokinésie, télépathie, clairvoyance, etc.).

Aujourd’hui, cette définition est la plus couramment utilisée quand on parle de « mentalisme ».mentaliste arbre

Selon Wikipédia, toujours : le mentalisme est traditionnellement un art de la scène. Il peut également être présenté en petit comité, à proximité des spectateurs. Bien que le titre le suggère, le mentalisme n’est pas à proprement parler de la prestidigitation puisqu’il n’a pas pour objet ni pour méthode privilégiée la dextérité manuelle. Le mentalisme s’apparente donc davantage à la catégorie plus générale de l’illusionnisme. Il lui emprunte certaines de ses méthodes.

Selon Gérard Majax, cette « branche de l’illusionnisme joue sur la convention théâtrale du paranormal ».

Les mentalistes comme Jean Baptiste CLEMENT, selon cette définition, mélangent les techniques rationnelles de la thérapie à d’autres procédés psychiques dits « paranormaux », ceci à visée de consultations ou de conseils à la personne.

Première évidence : le métier de « mentaliste », au sens de l’exercice de capacités exceptionnelles d’observation, de compréhension psychologique et d’action d’influence subliminale sur la personne, dans un domaine autre que celui de la thérapie, n’existe pas dans le dictionnaire ! C’est une invention de la série télévisée Le Mentaliste, qui nous montre les phénomènes des mentalistes de spectacle, comme s’ils existaient dans la vie de tous les jours (comme s’il n’y avait pas de « truc »)… Alors, à moins d’avoir les capacités ou les dons d’un voyant ou d’un médium, on comprend bien que tout cela est parfaitement irréaliste, impossible.

La série met en action un héros imaginaire, Patrick Jane, « doué de facultés d’observation et de déduction exceptionnelles, Patrick Jane a d’abord utilisé ses dons à des fins personnelles, se faisant passer pour un médium dans une émission de télévision à des fins vénales » (source TF1). Dans la série, Patrick Jane en vient à mettre ses capacités au services d’enquêtes policières… Donc, comme on le voit, aucun rapport avec la psychologie des thérapeutes ou avec le monde du spectacle, ni même l’exercice de quelconques capacités paranormales. Patrick Jane est décrit comme une personne ordinaire, simplement « douée de facultés d’observation et de déduction exceptionnelles« .

Attention : alors qu’il existe des milliers de magiciens et d’artistes qui pratiquent le mentalisme à visée de divertissement pour leur public, certains se servent des techniques du mentalisme pour exercer en thérapie ou coaching, y compris auprès d’entreprises. Comprenez bien : un artiste ne dira jamais qu’il utilise une « technique ». Si le magicien prévenait ses spectateurs : « attention, il y a un truc », il n’y aurait plus de magie ! De même, on profite d’un film de science-fiction en oubliant que tout a été réalisé grâce à des trucages cinématographiques. On aime croire à ce que l’on voit, pour passer un bon moment. C’est normal, et c’est ce que le mentaliste Jean Baptiste CLEMENT effectue devant vos yeux pour des prestations en entreprises, et en soirées privées dans le but de vous divertir et de vous faire passer un agréable moment.

Conclusion
Tout comme Patrick Jane le dit dans la série « Le Mentaliste », Jean Baptiste CLEMENT, le mentaliste, explique lui-même qu’il utilise des techniques.
Il est très clair que Jean Baptiste CLEMENT ne parle ni de spectacle, ni de « capacités psi », lorsqu’il utilise le mot « mentalisme », mais bien de sa pratique de technique d’influence, de manipulation, d’astuces mentales.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :